“Depuis Mai au Musée d’Histoire de Nantes, la 2ème édition d’Expression(s) décoloniale(s) propose une nouvelle fois aux visiteurs de découvrir des approches historiques et artistiques actuelles sur la traite atlantique. En invitant un artiste majeur du Bénin, Romuald Hazoumè, et un historien ivoirien spécialisé dans les questions mémorielles de la Traite atlantique, Gildas Bi Kakou, à réagir et à interagir avec les collections permanentes.

Dans le cadre d’Expression(s) décoloniale(s) #2, en complément de l’approche du musée sur ses objets, on peut aussi découvrir celle de l’historien ivoirien, Gildas Bi Kakou. Il a consacré sa thèse de doctorat à la Traite ivoirienne au 18e siècle et s’attache aujourd’hui à l’étude des traces historiques, sociologiques et mémorielles de ce commerce en Côte d’Ivoire.

Les visiteurs percevront l’importance des sources orales africaines, dites traditionnistes, dans l’étude actuelle de l’histoire de la traite atlantique. En effet, ces sources, jusqu’alors peu connues et peu utilisées, permettent de mieux comprendre ce que la traite eut comme emprises et conséquences à l’échelle du continent africain.”

Musée d’histoire de Nantes
Salle 19 : jusqu’au 14 novembre 2021
chateaunantes.fr
Avec le soutien de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage.