Si jeune pour des adieux

On ne présente plus Stéphane Guillon. Il a pu choquer, susciter l’admiration, énerver, faire sourire, l’artiste que l’on pourrait qualifier « d’engagé » est un fin provocateur. Il fera ses « premiers adieux » à la Compagnie du Café-Théâtre à quelques jours de Noël. Certains aimeraient qu’ils soient ses derniers, il faudra encore attendre pour cela.

Encore insulté et méprisé il y a quelques semaines par son ancien collègue de télé Thierry Ardisson, désormais en roue libre dans « Salut les terriens », Stéphane Guillon ne semble toujours pas vouloir garder la langue dans sa poche. C’est comme ça qu’on l’aime (ou qu’on le déteste) et cela durera quel que soit son âge.

Il revient sur la scène de la rue des Carmélites présenter son nouveau spectacle. Famille, couple, bio, ados, vieux, politiques, tout y passe dans ce seul-en-scène joué pour la première fois à Nantes. Mis à la porte par Inter il y a quelques années, l’ancien chroniqueur de la radio publique a su rebondir sans aucun souci. Il se fait désormais plus rare dans les médias alors profitons de sa venue à Nantes sur une scène intimiste pour retrouver le Guillon incisif connu de tous.

Stéphane Guillon à la Compagnie du Café-Théâtre
Du 17 au 18 décembre à 20h30
nantes-spectacles.com