En attendant Avignon

Le festival d’Anjou s’est installé depuis des années à la deuxième place des festivals français de théâtre. Ce préambule au célèbre et irremplaçable festival d’Avignon se déroule comme son nom l’indique dans la région angevine. La Château du Plessis-Macé fait partie des lieux où sera jouée cette excellente programmation. Edmond de Michalik, le retour de François Morel en Anjou, l’excellente adaptation de Clérambard par Jean-Philippe Daguerre et sa troupe ou encore la clôture avec le surprenant Depardieu chante Barbara, voilà une partie de ce qui vous attend pour cette nouvelle édition !

« Est-ce que parce que nous n’en finissons plus de sortir de l’hiver, que
je rêve, plus fort encore cette année que d’autres, d’un Festival d’Anjou
éblouissant me donne envie de dialoguer avec vous, de reprendre cette
conversation dont j’ai l’impression depuis quinze ans qu’elle ne s’est
jamais interrompue ?
Comment accueillerez-vous ce que depuis des mois nous préparons,
nous inventons, nous imaginons, dans la solitude de nos bureaux, en
parcourant les théâtres, les festivals, les salles, petites ou grandes où
nous cherchons la pépite, qui vous surprendra, vous enchantera, et vous
donnera l’envie de continuer cette aventure avec nous ? »
Nicolas Briançon, directeur artistique du Festival d’Anjou

A la fois directeur de festival et de compagnie, acteur et metteur en scène, Nicolas Briançon fascine par sa polyvalence et la qualité de son travail. Après des années passées à la tête du festival, il quittera sa fonction après la prochaine édition qu’il coorganisera avec son successeur Jean Robert- Charrier. Ce dernier, actuel directeur du Théâtre de la Porte Saint Martin, est ravi de pouvoir relever ce défi particulièrement alléchant. A seulement 34 ans, il a déjà passé 9 ans à la tête de ce théâtre privé, faisant de lui le plus jeune directeur ! L’avenir du festival est entre de bonnes mains. Revenons sur cette 69ème édition qui nous donne tant envie. La programmation est une nouvelle fois très riche et ces quelques lignes ne suffiront pas à la dérouler. Dans ce cadre nous vous proposons deux de nos coups de coeur :

Inconnu à cette adresse

Inconnu à cette adresse est un texte magistral, bouleversant. Dix-neuf lettres entre deux amis, un Allemand et un Juif américain, à l’heure de la montée du nazisme. Au fil de la correspondance, le ton s’assèche entre
les deux amis. On assiste à l’idéologie fasciste qui s’infiltre, à l’horreur qui arrive… Qui est le bon, qui est le méchant ? Qu’aurions nous fait à leur place ? Le courage suffit-il à contrer le courant ? Et quand l’horreur advient, le pardon est-il préférable à la vengeance ?”

Adaptation Michèle Lévy-Bram / Mise en scène Delphine de Malherbe /
Avec Jean Benguigui, Stéphane Guillon
Mardi 12 juin à 21h30 au Château du Plessis-Macé

Clérambard

“Le comte de Clérambard étouffé par les dettes réduit sa famille à manger du chat et à tricoter des pullovers qu’il vend pour sauver les murs de son château. Après avoir tué le chien du curé pour le manger, Saint François d’Assise lui apparaît et lui confie un livre sur sa vie qui va changer la sienne…”

Mise en scène et adaptation Jean-Philippe Daguerre / Avec Annie Chaplin ou Isabelle de Botton, Guilaine Londez, Marijo Buffon, Flore Vannier- Moreau, Grégoire Bourbier, Franck Desmedt, Antoine Guiraud, Hervé
Haine, Romain Lagarde
Vendredi 19 juin à 19h au Grand Théâtre d’Angers

Festival d’Anjou
Du 11 au 30 juin en Maine-et-Loire
http://www.festivaldanjou.com/