Les premiers jours de février riment avec musique classique dans la Cité des Ducs. La Folle Journée se transforme une nouvelle fois en semaine folle avec pléthore de concerts prévus. Après le thème de la Nature en 2016, la 23ème édition de penchera sur l’influence exercée par la danse sur la musique savante.

“La rupture entre la musique et la danse s’effectue véritablement au XIXe siècle lorsque la virtuosité technique exigée en musique comme en danse ne permet plus à un même artiste d’atteindre le même niveau d’excellence dans les deux arts.”
Claire Paolacci, extraits de La Danse (Fayard/Mirare)

La programmation

Vous y découvrirez de nombreuses musiques écrites pour différentes formes de danses du moyen-âge jusqu’aux collaborations récentes entre compositeurs et chorégraphes. Des marches militaires à la valse en passant par le boléro, le jazz ou encore les grands ballets … Vous y entendrez des morceaux appelant généralement à un mouvement, quel qu’il soit.
La plupart des grands compositeurs y seront représentés tels que Mozart ou Beethoven.
On vous laisse maître de votre festival en profitant des différentes salles et ainsi des acoustiques divergentes.

Notre choix de concerts :

Mercredi 1er février à 21h à la Cité des Congrès (Auditorium Vaslav Nijinski)
Alexandra Conunova au violon
Orchestre National de Lettonie
Andris Poga à la direction
Tchaïkovsky : Concerto pour violon et orchestre en ré majeur opus 35
Darzins : Valse mélancolique

Jeudi 2 février à 17h45 au LU (Grand Atelier)
Quatuor Esegesi quatuor de percussions :
Simone Rubino
Richard Putz
Sergey Mikhaylenko
Christian Benning

Samedi 4 février à 18h à la Cité des Congrès (salle Jean-Georges Noverre)
Eitetsu Hayashi et son Ensemble Fu un no Kai
Percussions japonaises

Dimanche 5 février à 17h30 à la Cité des Congrès (Auditorium Vaslav Nijinski)
(en direct sur ARTE : présenté par Édouard Fouré Caul-Futy)

Un florilège d’œuvres de Ravel, Prokoviev, Dvorak, ou encore Chopin interprétées par l’Orchestre Symphonique National de Lettonie, dirigé par Andris Poga.

À revoir plusieurs mois sur concert.arte.tv

À ne pas oublier

La Folle Journée en régions précédera les hostilités nantaises du 27 au 29 janvier 2017 dans une dizaine de villes ligériennes.
Comme à son habitude l’Ile d’Yeu accueillera également un concert au mois de mai.

“Forme primitive de l’expression artistique, la danse est née du génie populaire.”
René Martin, directeur artistique du festival

Toute la programmation et les renseignements :
www.follejournee.fr


La Folle Journée
Du 1er au 5 février
La Cité des Congrès – 5, rue de Valmy à Nantes
Le Lieu Unique – 2, quai Ferdinand Favre à Nantes