De la mélancolie du blues jusqu’à l’énergie positive du hip hop, le chorégraphe nantais Pierre Bolo revisite ici sa chorégraphie de “Mad Men” élargie à 6 danseurs.

Dans le noir de la scène, un projecteur s’allume comme un lever de soleil. Une silhouette s’installe en contrejour, deux, puis trois…
Apparaissent alors des hommes et des femmes en costume cravate qui se déplacent solennellement comme dans un “funeral jazz” où la tristesse des vivants se danse.
Mais ici, personne n’est mort, le hip hop non plus, au contraire il chauffe les postures et les attitudes des danseurs. Une photo, telle une pochette d’album d’un blues band, introduit une basse, un beat, la chaleur d’un groove au milieu des pieds de micro.
Les danseurs nous parlent, dansent, incandescents comme la lumière devenue un partenaire.

Flash Players – par la Cie Chute Libre
Dimanche 15 janvier 2017 à 17h
Théâtre Boris Vian – Rue Jean Rostand à Couëron
www.ville-coueron.fr