La mort inspirante

Le Chœur de l’ONPL accompagnera l’orchestre pour cette Symphonie n°2 “Résurrection” de Gustav Mahler. Une seule œuvre sera donc jouée à la Cité des Congrès pour ce concert. Ce n’est pas une critique, bien au contraire, tant cette Symphonie est intense. La vie et la mort génèrent une multitude de questionnements. Le chef d’orchestre autrichien tente d’y apporter une réponse musicale en promouvant la résurrection.

« Avec la Deuxième Symphonie de Mahler, Pascal Rophé entraîne le Chœur de l’ONPL et l’orchestre dans un tourbillon de sentiments et de drames d’une ampleur inédite. Créée en 1885, elle demeure emblématique de l’art du compositeur. C’est en assistant aux funérailles du chef d’orchestre Hans von Bülow et en entendant le Chœur entonner « ressusciter » que Gustav Mahler eut l’idée de la conclusion de sa deuxième symphonie dont l’élaboration s’était montrée particulièrement longue et difficile. Il faut dire que les dimensions de l’œuvre n’ont rien de banal : cinq mouvements offrant de précieux contrastes et un final d’une ampleur cosmique où le Chœur intervient dans une progression dramatique d’un poids émotionnel sans égal. Au terme d’une longue interrogation sur la vie et la mort, la résurrection triomphe, laissant l’auditeur sous le choc. »

Gustav Mahler (1860-1911) – Symphonie n°2 “Résurrection”
Bernarda Fink, mezzo-soprano / Anna Schoeck, soprano / Choeur de l’ONPL – Valérie Fayet, chef de chœur / Chœur Philharmonique de Tokyo – Kazuki Yamada, chef de chœur
Pascal Rophé, direction

« La Résurrection » – ONPL (avec le Chœur)
Mardi 27 et mercredi 28 février à la Cité des Congrès
onpl.fr