Scopitone est le rendez-vous incontournable de la rentrée nantaise. Quelques jours après nous faisons un point sur cette nouvelle édition ! Vous retrouverez quelques photos de la folle nuit électro du samedi soir, de “la boîte” à la salle Maxi on a fait le tour au son des DJ set.

Les chiffres :

. 16 lieux
. 67 artistes groupes et collectifs
. 17 nationalités
. 50 briquets pour que Lee Byungchan crée Calling for Mammon
. 3 valises d’artistes égarées en vol, matériel compris
. 3 jours de montage pour la Boîte sous les Nefs
. 240 sphères blanches suspendues dans cette Boîte par le collectif coin
. 2,56 tonnes de ferraille pour l’installation unfold au Château des ducs de Bretagne,
. 187 bénévoles à nos côtés sur cinq jours
. 200 boules à facettes
. 42° dans la salle Maxi pendant le set de Molecule et 72°pour celui de Jacques
. 1 tuto d’acrogym avec Bagarre
. 1 groupe perdu en ville (Batuk)
. 35 km parcourus par les ascenseurs de Stereolux
. 100% générosité avec Anne Clue
. 2 nouvelles collaborations (Manoir de Procé et le Goûtez Electronique qui clôt joyeusement le festival)

La quinzième édition Scopitone, c’est tout ça !

C’est aussi un peu plus de 50 000 visiteurs et spectateurs qui ont répondu à l’appel, notamment des nuits électros renouvelées, avec un seul et même site comprenant trois scènes : les salles de Stereolux et la Boîte (espace scénographié constitué de rideaux acoustiques atténuant les émissions sonores), sous les Nefs.

Rendez-vous pour la 16e édition du 20 au 24 septembre 2017.

www.scopitone.org

Photos : Stereoclip / Lindstrøm / Club Cheval
© Lemon Mag

[unitegallery Scopitone]