Cassius emblème de la French Touch

On a appris cette excellente nouvelle il y a quelques semaines maintenant, le duo légendaire investira le Warehouse pour un set hivernal de grande qualité. 1999, leur premier LP, a marqué l’histoire de la musique électronique et le reste de leur carrière a permis de confirmer ce talent. Voilà près de 20 ans qu’il est sorti mais il paraît indémodable, plusieurs générations ont dansé dessus et ce n’est sûrement pas terminé. Piliers de la French Touch au même titre qu’un Laurent Garnier ou que les plus discrets Daft Punk, ils auront à cœur de vous faire bouger toute la nuit sur le dancefloor nantais. Immanquable.

Le warehouse

Petite présentation express pour ceux qui ne connaissent pas encore le nouveau lieu de fête qui a remplacé le LC Club à la fin de l’été.

Les 5 nouveaux associés sont passionnés de musique, c’est ce qui les a poussé à se lancer dans cette aventure. Tous nantais, ils sont persuadés que ce lieu a un potentiel ! Ils ont pour intention d’apporter quelque chose de nouveau, de différent, qui n’existe pas à Nantes.

Le Lieu

Il y a de l’espace mais les ambitions des co-gérants sont à la hauteur de ceux-ci. Pour le moment, les changements sont plutôt simples. Les contraintes techniques n’ont en effet pas permis de faire de grands travaux. Le dancefloor est plus adapté, le DJ a été déplacé mais la principale volonté était d’améliorer la circulation des gens. Quentin Schneider, que nous avons rencontré, nous a longuement évoqué l’optimisation de cet espace. Le rendu actuel n’est qu’un début, des modifications se feront régulièrement. Les étages ont été utilisés différemment afin d’en profiter un maximum. Un photomaton a été installé au rez-de-chaussée à côté du bar car “les gens aiment bien avoir un petit souvenir” selon Quentin Schneider. Et cela évite l’omniprésence des photographes nocturnes.
La food n’est pas épargnée avec la réadaptation du bar “La Terrasse de l’Île” en restaurant dans les semaines à venir. La friterie de l’angle a également été rachetée également afin de satisfaire davantage le public.

L’agence de sécurité Lynx travaille avec le Warehouse pour accueillir et côtoyer les fêtards. Cela rend le lieu bien plus sécurisé que ce qu’était le LC Club, comme le dit Quentin Schneider : “on essaie de faire le maximum pour notre public”. L’interdiction aux mineurs est également réellement mise en place.

La prog’

Cela va de la musique électronique (house, techno, électro) au hip hop en passant par des concepts surprenant comme la “We are kitsch” qui a eu lieu il y a quelques semaines.
Côté Hip Hop, les soirées Xplicit ont lieu régulièrement, ils ont débuté avec le belge Damso. Pour le hardcore, ils se lancent aussi avec des noms qui ne passent pas souvent dans l’ouest de la France. Ils ont pour projet de collaborer avec le Ferrailleur à ce sujet. L’une des priorités des co-gérants est de travailler avec les acteurs locaux.
Les deux salles permettent de jouer des styles complémentaires dans la même soirée !

“Quelque soit la musique que vous écoutez, vous trouverez une soirée pour vous au Warehouse !” QS

Réservations pour Cassius
Cassius Warehouse Nantes