Les Zeclectiques, festival choletais, qui évolue au gré des saisons est une réussite ne serait-ce que par ce format. En effet, chaque année, la programmation se découpe en 4 parties, inspiration mozartienne sans doute ! La collection printanière s’annonce en tout cas très alléchante !

 

Rien que la tête d’affiche nous ferait prendre la route de Chemillé, Chinese Man assurera le show comme à leur habitude. Leur prestation sur scène enchante à coup sûr, on se rappelle notamment de leur venue au Château des Ducs il y a quelques années. La foule s’étant empressée très tôt, nous les avions plus entendu que vu.

Un autre artiste sera plutôt attendu cette année. Il ne viendra pas seul car son nouveau projet, il l’a sorti avec Mr.J.Medeiros. L’énigme se termine ici si vous avez lu les chroniques CD du mois de mars. Il s’agit du nantais 20syl (Hocus Pocus, C2C) qui a donc sorti avec son compère le disque The Upper Hand en février dernier sous leur nom de groupe Alltta. Si vous ne l’avez pas ou peu écouté, vous pourrez compter sur leur live pour vous convaincre de sa qualité.

Si l’on devait s’arrêter à un troisième nom (mais on ne le fera pas), on citerait sûrement Møme. Son titre « Aloha » a circulé un peu partout, ce succès a fait danser beaucoup de français. Il sortait en novembre son premier album Panorama qui confirma tout le talent de l’artiste. Le niçois a amené ou du moins développé le style « chillwave » en France, il a importé tout droit de son voyage au pays des kangourous ces notes exotiques qui se ressentent à la première écoute. Il ajoutera ainsi une touche australienne sur la scène du Foirail !
(retrouvez le clip “Hold on” en bas de page)

Jacques, ce nom bien français et cette coiffure bien spéciale. L’artiste compose ses musiques électroniques afin de faire danser les gens normaux (et les autres aussi) toute la nuit. Les Inrocks ne cesse de lui dérouler le tapis orange en ce début d’année et avec raison. En effet, il risque de marquer sensiblement la scène électronique française en 2017. Un style à part, un petit label, des débuts tardifs, le symbole d’une nouvelle génération d’artistes en soi. Son clip « Tout est magnifique » sorti en 2015 est d’ailleurs très proche de ceux produits par le groupe Salut C’est Cool !

On enchaîne avec le duo tourangeau Chill Bump. A la première écoute, on imagine davantage un groupe venu des Etats-Unis. Ils posent sur leurs sons comme s’ils étaient nés outre atlantique. Ils font tout par eux-mêmes, on pourrait dire qu’ils se distinguent réellement de la scène hip hop française. Leur dernier projet « Crumbs » était peut-être moins convaincant mais leur second album qui paraîtra en fin d’année risque de me faire oublier cette petite déception. Un titre à écouter : « The Memo », désormais un classique de la scène rap moderne !

Petite touche nantaise (encore une fois) et punk avec Rebeka Warrior, chanteuse de Mansfield.TYA et de Sexy Sushi qui sera sur scène pour un DJ Set. Vous l’avez peut-être déjà vu lors d’un concert nantais ! Les artistes (ou leur entourage) envoient des mini-bios pour les présenter sur la toile. Quoi de mieux que de vous partager celle postée sur le site du festival :
« Le mot du DJ :
Je trouve que les bios c’est de la merde.
En 2016 je ne comprend pas qu’on soit encore obligé d’écrire des trucs pompeux sur nous.
Parce que oui, en règle générale c’est nous qui les écrivons.
Je vais vous dire des choses plus essentielles sur moi :
J’aime les chats et la musique.
Je suis quelqu’un de pas calme du tout.
Je mesure 1m72.
Je déteste le gouvernement et j’ai l’impression de vivre dans une ambulance qui fonce vers l’hôpital.
Je vous embrasse. »

Nous arrivons enfin au terme de la présentation, nous concluerons avec Madame (qui est un homme). De la grosse techno sombre et puissante sera au programme de ce set endiablé. Le jeune caennais de 20 ans va tout simplement vous transcender ! Soutenu par la scène électronique internationale, le frenchy a déjà sorti deux EP’s sur le label berlinois GND Records. Berlin étant la capitale de la techno mondiale, cela s’annonce de bon augure. Première scène pour lui en décembre dernier chez nos voisins rennais, aux Transmusicales. Il a de l’avenir nous dit-on.

 

Festival Les Zeclectiques
Théâtre Foirail – 105 Avenue du Général de Gaulle à Chemillé-Melay
Samedi 15 avril 2017
leszeclectiques.com