La pièce “20 000 lieues sous les mers” est jouée jusqu’au 23 avril au Théâtre 100 Noms. Sydney Bernard a adapté le chef d’oeuvre de Jules Verne en conservant le texte original.

10 ans d’existence

Ce projet tourne depuis plus de 10 ans maintenant, il a vu le jour grâce à Oceanopolis à Brest qui a acheté les 25 premières représentations et a donc lancé le projet. Le succès fut immédiat et emmena le spectacle jusqu’à Avignon.
On atteint désormais la 800ème représentation, 300.000 spectateurs ont ainsi fait le déplacement dans les salles de théâtre.
Venu tout droit de Brest, le metteur en scène et interprète n’avait auparavant fait qu’une seule représentation dans la Cité des Ducs, c’était aux Utopiales il y a environ 5 ans. Cette fois-ci, il vient se produire une trentaine de fois pour le plus grand bonheur des nantais.

“L’une des meilleures adaptations” Jean Verne

La volonté était de continuer l’œuvre de Jules Verne en l’adaptant de la plus fidèle des manières.
On fête actuellement le 150ème anniversaire de l’écriture de l’ouvrage, le clin d’œil ne peut être plus clair !
Sydney Bernard a par ailleurs l’habitude de collaborer avec le Musée Jules Verne où il raconte la vie de l’auteur lors de visites guidées.
C’est donc une consécration de jouer à Nantes qui plus est avec le soutien de Jean Verne, l’arrière petit-fils de Jules Verne. Il salue d’ailleurs l’adaptation extravagante qui colle malgré tout au texte initial.

Jules Verne, visionnaire ?

Tous les thèmes privilégiés par Jules Verne se retrouvent dans cette œuvre, son rapport à la mer, à l’air mais aussi le thème de l’esclavage et la protection de la nature. Ce texte paraît très actuel même s’il fut écrit en 1867. Il prédisait les problèmes liés à la surpêche, l’apparition du scaphandre … Pour l’anecdote, la vitesse du Nautilus (le nom du bateau présent dans l’œuvre) équivalait à celle du 1er sous-marin nucléaire français !
Son rapport continuel à la Science se remarque directement dans ses ouvrages qui seront remarqués par la suite pour leurs précisions.

La scénographie est particulièrement réussie, on voyage réellement dans l’univers du célèbre écrivain. Sydney Bernard et son acolyte vous attendent dès aujourd’hui à bord du Nautilus !

De Sydney Bernard – Avec Sydney Bernard et Nicolas Clauzel
Jusqu’au 9 avril

Jeudi au samedi à 20h / Dimanche à 17h30

Du 11 au 23 avril
Mardi au jeudi à 15h et 20h / Vendredi & samedi à 20h / Dimanche à 17h30

Théâtre 100 noms – Quai des Antilles à Nantes
Réservations

© Alban Chainon-Crossouard / Lemon Mag