Danser Casa à la Fleuriaye mais aussi en tournée dans le département

Le hip hop a longtemps été méprisé par les programmateurs « danse » et il est temps que cela change, certains chorégraphes y travaillent d’ailleurs au quotidien. Habituellement dans l’ombre des salles, dans la rue, le style a désormais obtenu une reconnaissance nécessaire. Certaines créations parcourent aujourd’hui la France comme Danser Casa créée conjointement par Kader Attou et Mourad Merzouki.

Mourad Merzouki, directeur du Centre Chorégraphique National de Créteil et Kader Attou, directeur du CCN de La Rochelle ont souhaité construire un projet commun autour de la danse urbaine à Casablanca. Ainsi, sept danseurs casablancais et une danseuse congolaise ont été conviés à participer à cette co-création inspirée de la ville marocaine et de la propre vie de ses danseurs. L’effervescence artistique de « Casa » et les personnalités des huit danseurs transparaissent dans cette œuvre pleine de liberté et éloignée des codes habituels.
« La danse hip hop prend surtout beaucoup plus de place sur scène, on n’en voyait pas autant par le passé. C’est une danse de rue qui s’est démocratisée et c’est super ! Cette mise en avant est légitime, la danse hip hop a toute sa place aux côtés des styles plus « classiques ». C’est né dans la rue mais c’est artistique et tous les styles peuvent se rejoindre. Certains danseurs hip hop touchent désormais à la danse classique ou contemporaine ou inversement.

“Certaines auditions ne recherchent que des danseurs hip hop, c’était inimaginable il y a quelques années. C’est positif pour la suite.”
Anaïs Vignon, membre des Talents Adami Danse 2018

Direction Artistique : Kader Attou et Mourad Merzouki
Avec : Ayoub Abekkane, Mossab Belhajali, Yassine El Moussaoui, Oussama El Yousfi, Aymen Fikri, Stella Keys, Hatim Laamarti, Ahmed Samoud

« Danser Casa » au Théâtre de la Fleuriaye (Carquefou)
Dimanche 13 janvier à 16h30
theatre-carquefou.fr