La collection la plus importante sur la civilisation Viking investit le Château des Ducs de Bretagne

 

“Nous sommes face à un mythe qu’il faut déconstruire”, c’est avec ces mots que Bertrand Guillet, directeur du Château des Ducs, a souhaité entamer la présentation de l’exposition. En effet, nombreux sont les clichés existants sur cette civilisation finalement méconnue. Les Vikings ne sont pas seulement les guerriers présentés dans Astérix, leur mode de vie se doit d’être observé plus précisément. Cette vaste collection est exposée au Château dans le cadre du Voyage à Nantes, le lien avec l’ancienne expo Samouraï qui avait fait parler d’elle est assez vite trouvé. Venez y découvrir de nombreux objets et comprendre grâce à ceux-ci quel était réellement le quotidien des Vikings !

“Le but est de montrer que les Vikings ont une histoire plus riche que ce que l’on montre régulièrement”
Kent Andersson, directeur du Musée d’Histoire de Suède

Exposition Nous les appelons Vikings - Voyage à Nantes

© David Gallard

La population Viking n’était pas isolée. Elle était présente dans le monde entier même si ce n’était qu’un petit groupe qui la représentait dans ces voyages. Très hiérarchisée, la société Viking n’avait rien à envier aux autres communautés. La majorité de ses membres travaillait à la ferme et la mixité était réelle contrairement à ce que l’on peut imaginer.

Les Vikings ont beaucoup à nous apprendre, bousculons nos idées reçues et tentons l’expérience au Château.

 

Pour aller plus loin

En 843, la ville de Nantes est prise d’assaut par des hommes venus du nord. Les raids et occupations qui suivent laissent une impression puissante, encore perceptible aujourd’hui : celle d’hommes violents, semant la terreur et réduisant en esclavage habitants et moines.

Près de 1000 ans plus tard, quelles sont les traces du passage des vikings à Nantes et dans la région ? En écho à l’exposition Nous les appelons Vikings au Château des ducs de Bretagne, le Chronographe propose, en collaboration avec le musée Dobrée, d’explorer les traces de la présence viking dans l’estuaire de la Loire aux 9e et 10e siècles.

Emboîtez le pas des moines déplaçant des reliques de monastères en monastères, des vikings s’installant sur l’île de Bièce (Nantes), des seigneurs rachetant leur liberté par dizaines de vaches. Scannez des épées pour faire parler le métal ; partez sur les traces d’un viking, d’un moine ou d’un paysan breton du haut Moyen Âge.

Au Chronographe jusqu’au dimanche 6 janvier 2019

namsborg chronographe vikings nantes

 

Exposition “Nous les appelons Vikings”
Jusqu’au 18 novembre au Château des Ducs de Bretagne
chateaunantes.fr