Entre passé et modernité

Au Musée d’Arts de Nantes, se déroulera une grande exposition de rentrée qui débutera le 12 octobre. Cet événement s’inspire d’un grand salon d’art qui a eu lieu en en octobre 1886. Celui-ci exposait de nombreuses œuvres dans toutes les disciplines. Que cela soit du dessin, de la sculpture ou encore de la peinture, toutes celles-ci représentaient la modernité de Nantes.

 

Un réel engouement s’est créé autour de ce phénomène de « modernité ». Cet événement a en quelque sorte bouleversé l’histoire de l’art. Après ces polémiques, les artistes ont choisi de nouveaux horizons pour leurs œuvres, en s’orientant vers d’autres courants, tels que l’impressionnisme ou le symbolisme. Afin de rappeler ce changement de mentalité, le Musée d’Arts de Nantes choisit d’évoquer ce salon, en divisant son exposition en 5 parties bien distinctes afin d’apprécier comme il se doit « ce retour en arrière ». Pour marquer ce mélange temporel, la première partie sera consacrée à la mise en avant de l’éducation en abordant des sujets comme la religion. Ensuite, la deuxième partie se focalisera sur la mise en scène de la IIIème République. La troisième, elle, abordera le sujet de l’éclectisme artistique. L’événement poursuivra avec le domaine de l’art moderne et les artistes qui le compose. Enfin pour la cinquième et dernière partie, l’exposition rassemblera les œuvres impressionnistes du salon d’art.

L’ensemble de cette exposition expliquera le passage de l’art académique à l’art moderne.

Nantes, 1886 : le scandale impressionniste
Du 12 octobre 2018 au 13 janvier 2019 au Musée d’Arts de Nantes
museedartsdenantes.nantesmetropole.fr