Voyage au cœur de l’Estuaire

Saint-Nazaire s’éveille réellement depuis quelques années. En effet, restée très longtemps stigmatisée industrielle-ouvrière, elle nous surprend en mettant en avant l’aspect culturel. Nous vous avons préparé un petit parcours des œuvres street art et des expositions à ne pas louper si vous êtes de passage dans le coin.

Les expositions estivales

Au Grand Café, situé au rond-point des Quatre Horloges, vous trouverez l’exposition Contre vent. Extrêmement complète elle traite des manifestations en Bretagne dans les années 70, des conditions dans le monde ouvrier, de la pollution environnementale, de l’industrialisation de l’agriculture, du chômage qui touche les femmes en 75 et de la lutte entre la Zone À Défendre (ZAD) de Notre-Dame des Landes et l’État qui a duré une cinquantaine d’année. Tant de sujets qui ont fait ou font encore débat. L’exposition réunissant de nombreux documents, vous pouvez étalez vos visites sur plusieurs jours afin de profiter de chaque thème. Évocatrice d’expériences passés, l’exposition nous amène à nous interroger.

© Marc Domage

Le Life vous fait vivre une expérience aussi étonnante que déroutante avec l’exposition de Claude Lévêque intitulé Human Fly. Plongés dans le noir, c’est le son métallique et les stroboscope qui prennent possession de l’espace. Plus aucune notion du réel n’est perceptible, c’est à la fois intrigant et perturbant. Venez vivre l’expérience et découvrez l’univers de Claude Lévêque au Life de Saint-Nazaire (base sous-marine). Ses œuvres in-situ prennent toujours en compte la configuration des lieux ainsi que leurs histoires. Les bouquets de tiges métalliques sont disposés dans l’espace coupé du réel par des rideaux noirs. Les tiges sont reliées entre elles par des colliers et se stabilisent par leur propre poids. L’exposition est vivante et le visiteur est invité à y prendre part en se déplaçant, en écoutant et en regardant autour de lui. L’illusion est telle que nous avons l’impression qu’elles vibrent alors qu’il n’en est rien. L’artiste cherche à déstabiliser son public et développer en lui une réflexion.

Exposition Human Fly
© ADAGP Claude Lévêque

Laurent Bertrais expose sa série de photographies appelée Errances Nazairiennes à la médiathèque Etienne Caux. Jusqu’au 31 août, vous pourrez apprécier ses tirages en noir et blanc. Un travail de deux ans et demi au cœur de Saint-Nazaire.

L’art se balade en ville

L’art s’invite et se cache dans Saint-Nazaire. Il faudra s’aventurer parfois hors des sentiers pour apprécier le street art. De nombreux artistes ont laissé leur empreinte, parfois nous pouvons tomber dessus par hasard ou alors il faudra s’armer d’un plan pour en apercevoir d’autres.

Les Oides ou ces petits bonhommes bleus que nous apercevons partout, pour les trouver il faudra sillonner la ville. Vous pourrez en apercevoir le long du chemin côtier.

Chaque année dans le cadre du festival Les Escales, un artiste est sollicité afin de réaliser une fresque sur la façade d’un immeuble de la ville. Sur le site web du festival, vous retrouverez les photographies des fresques ainsi que leur localisation.

Du côté de Méan Penhoët, des illustrations de Jinks Kunst se sont cachées dans le paysage urbain.

Fresque FYNBOS réalisée par l'artiste  NARDSTAR
© Seline
Ameline Houis