Sortie : 7 décembre
Style : Hip Hop
℗ Pineale Prod – Grand Musique Management

Il y a cinq ans, on découvrait Lomepal en compagnie d’Hologram Lo’ (DJ d’1995) et de Caballero sur Le Singe Fume sa Cigarette. Il enchaînait avec l’excellent EP Cette Foutue Perle et apparaissait ainsi parmi cette nouvelle génération rap suivant les pas de L’Entourage. Une génération dorée ? Si l’on exclut la médiatisation rapide de Nekfeu, peu y croyaient à l’époque. 3 EP et un album plus tard, Lomepal s’en est finalement extrêmement bien sorti et il ne le doit qu’à lui-même. Flip, son premier opus, a été plébiscité par son public mais également par les professionnels. Considéré comme l’un des meilleurs albums de l’année 2017, Antoine Valentinelli devait donc se dépasser pour sortir un second LP presque plus attendu que le premier.

Jeannine est sorti le 7 décembre dans les bacs avec un titre et une pochette en hommage à sa grand-mère. En effet, le rectangle central de la cover laisse apparaître les yeux de sa grand-mère photographiés dans sa jeunesse.

La mode est aux petits albums d’une dizaine de morceaux qui nous laissent parfois sur notre faim. A l’inverse, le rappeur parisien n’hésite pas à aller plus loin sur ses longs formats, il honore ainsi la patience de ses fans. 17 titres (dont deux interludes) composent cet album. Le seul track sorti en amont sera sans conteste l’un des tubes de cette fin d’année, nous parlons bien-sûr de “1000°C” où son homologue belge Roméo Elvis a posé sa voix. Niveau featurings, on trouve également le caennais Orelsan qui vient d’ailleurs de publier l’épilogue de son projet La Fête est Finie. On préfère néanmoins la collab’ avec l’autre belge présent sur Jeannine : Jeanjass. Celle-ci a abouti à un “X-men” (pensée à Stan Lee) mélancolique où le héros, qui n’en est pas un, combat ses failles amoureuses. Plus étonnant, le bien-aimé Katerine apparaît au 15ème morceau dans “Cinq Doigts”, un titre forcément particulier et original qui se fera sans aucun doute remarquer. Leur relation était apparue au beau jour il y a un an lors d’un freestyle d’anthologie avec Alkpote aux micros de Skyrock.

Lomepal Jeannine

Loin du skate, cet album montre une autre facette du MC comme sur “Beau la folie” où il évoque ses souvenirs familiaux. On sent d’ailleurs que Lomepal a davantage confiance en lui et se teste sur certains morceaux où il ose sortir des chantiers battus. Créé et initié par Stwo, Superpoze, VM The Don, Mohave, Pierrick Devin et Antoine Valentinelli, Jeannine est né à Rome en janvier dernier lors des premières sessions créatives. Entouré par une telle équipe, le double disque de platine (200.000 ventes) de Flip risque d’avoir un petit frère. En attendant de potentielles récompenses, le double vinyle fera un beau cadeau de Noël sous le sapin.

Coup de coeur : « Evidemment »