Style : Pop, Chanson
℗ Cinq 7 / Wagram Music
Sortie : 8 novembre

Un 10ème album apparaît souvent comme celui de la lassitude, « l’album de trop » pour les anciennes gloires en retirant quelques exceptions. Avec Philippe Katerine, c’est l’inverse qui se produit. A l’image du chanteur à l’opposé de « Mr tout le monde », ce nouveau disque offre une seconde jeunesse à celui qui chantait à la gloire du Looksor en 2005, boîte de nuit clissonnaise qui fermait ses portes en 2018. Ce tube reste le plus important de sa discographie et coïncide avec les années collèges d’Angèle ou Lomepal présents sur cet opus. Philippe passe d’ailleurs beaucoup de temps avec le dernier cité depuis leur rencontre fin décembre lors d’un Planète Rap d’anthologie où il était invité. Et oui, il se passe encore quelques bons moments sur Skyrock… D’une interview croisée donnée aux Inrocks à un morceau partagé sur Jeannine, le second opus du rappeur, les deux compères ne se quittent plus. Sur Confessions, on retrouve Antoine et Philippe sur le décalé mais réfléchi « 88% », l’un des 3 titres proposés sur un clip rallongé aux côtés de « Bonhommes » (déjà playlisté sur Nova notamment) et « Blond » où Gérard Depardieu pose sa voix. Cette mini trilogie prenait la suite de « Stone Avec Toi », le premier single.

“Imagine des seins sans tétons”

A l’image du chanteur à l’opposé de « Mr tout le monde », ce nouveau disque offre une seconde jeunesse à celui qui chantait à la gloire du Looksor en 2005, boîte de nuit clissonnaise qui fermait ses portes en 2018. Ce tube reste le plus important de sa discographie et coïncide avec les années collèges d’Angèle ou Lomepal présents sur cet opus. Philippe passe d’ailleurs beaucoup de temps avec le dernier cité depuis leur rencontre fin décembre lors d’un Planète Rap d’anthologie où il était invité. Et oui, il se passe encore quelques bons moments sur Skyrock… D’une interview croisée donnée aux Inrocks à un morceau partagé sur Jeannine, le second opus du rappeur, les deux compères ne se quittent plus. Sur Confessions, on retrouve Antoine et Philippe sur le décalé mais réfléchi « 88% », l’un des 3 titres proposés sur un clip rallongé aux côtés de « Bonhommes » (déjà playlisté sur Nova notamment) et « Blond » où Gérard Depardieu pose sa voix. Cette mini trilogie prenait la suite de « Stone Avec Toi », le premier single.

Côté nouveautés, on est plutôt servi avec ce projet de 18 disques. Dès le premier morceau, avec la dérision que l’on connaît chez Philippe Katerine, Emmanuel Macron en prend pour son grade. A la fois drôle mais aussi engagé, « BB Panda » est à l’image de l’artiste qui fait du second degré son meilleur outil pour faire passer des messages. La chute de cette ouverture en est la meilleure preuve. L’humour côtoie la sensibilité, les deux facettes les plus affirmées de l’acteur de Le Grand Bain. Cette dualité se confirme sur « Duo » en feat. avec l’auteure de Brol ou encore sur « Aimez-moi ». Hormis Angèle, Gérard Depardieu ou Lomepal, apparaissent également Oxmo Puccino, Dominique A ou encore Camille sur Confessions. Entre excentrisme, fragilité, instants comiques et casting de rêve, on ne peut qu’apprécier ce disque atypique. Celui qui chantait « Moustache » sur le plateau de Jimmy Fallon en 2017 ajoute une nouvelle ligne à sa discographie et c’est peut-être l’une des plus importantes.

Coup de cœur : « Malaise »